Dépôts ordures sur voie publique ?

Caméra dépôts sauvages autonome

avec IA pour identifier les auteurs des dépôts sauvages


Police municipale | Syndic

A la campagne ou à la ville, nous vous aidons à lutter contre les dépôts sauvages. Nos appareils photos isolés, mobiles et efficaces, vous permettent de traquer les pollueurs rapidement et de faire cesser ces troubles.

Système breveté autonome et automatique

Mobile, autonome et invisible, nos dispositifs sont efficaces à débusquer les auteurs des incivilités.

 

La nouvelle génération de piege photographique
contre les dépôts sauvages et les autres incivilités

Automatique, Autonome, Camouflable (même sans arbre)

Karroad a développé un outil de lutte contre les dépôts sauvages d’encombrants ou de déchets.

Le dispositif Karroad vient seul et ne nécessite pas de Carte SD.

Autonome et protecteur de la vie privée, ce système vous permet d’être alerté du dépôt d’encombrants ou de dépôts sauvages en temps réel.

Ce système est breveté. C'est l'évolution du piège photo.

Notre solution est la seule solution de détection automatique contre les dépôts sauvages autonome.

Karroad vous aide à identifier les auteurs

des dépôts d'ordures

à et à proximité

Les dépôts sauvages sont une plaie de nos vies quotidiennes sans compter un vrai gaspillage pour l'économie circulaire

Les personnes jettent de tout type de déchets, à l'aide d'un véhicule la plupart du temps. Des ordures ménagères à des déchets plus importants (carcasse de véhicules).


Le dépôt illégal de déchets coûte de plus en plus cher à nos collectivités sans pour autant que l’on puisse les arrêter de manière définitive. Ils coutent de plus en plus cher pour un résultat toujours identique. Ils nécessitent des ressources importantes, aussi bien pour les localiser, les enlever et pénaliser les pollueurs indélicats.

Karroad propose une solution innovante et brevetée pour vous aider à arrêter une fois pour toute les dépôts sauvages. En effet, soit le maire, avec son pouvoir de police, soit un établissement public de coopération intercommunale, peut mettre en place une vraie stratégie d'arrêt des dépôts illégaux des déchets.

Basé sur le principe de la possibilité de mise en demeure ou de paiement d'une amende forfaitaire de la part du fautif (article l541-3 du Code de l'environnement et l'article article l 5211-9-2 du Code Général des Collectivités), le Maire ou tout titulaire du pouvoir de Police peut agir. Pour les copropriétés, il s'agira du Syndic. En effet, avec l'aide d'un véhicule ou non, de jour comme de nuit, les incivilits peuvent arriver. Les détecteurs de mouvement ne sont pas suffisants : beaucoup trop de photos ! 

.

Karroad a développé un outil de lutte contre les dépôts sauvages d’encombrants ou de déchets.

Le dispositif Karroad vient seul, sans carte SD.

Autonome et protecteur de la vie privée, ce système vous permet d’être alerté du dépôt d’encombrants ou de dépôts sauvages en temps réel.

Ce système est breveté.

Notre solution est la seule solution de détection automatique contre les dépôts sauvages autonome.

Elle peut fonctionner de surcroit avec des panneaux solaires pour une autonomie totale et peut être camouflée. en l'absence d'arbres ou d'éléments.

Une caméra chaseur avec IA de lutte contre les dépôts d'ordures sur voie public

Dispositif Breveté

En intérieur ou en extérieur

En copropriété ou dans les espaces publics d'une ville

 

 

Karroad vous aide à stopper les dépôts d'ordures sur la voie publique ou dans votre copropriété

Stopper l'incivisme

Nos solutions sont là pour vous aider à faire cesser les incivismes constants. Nous sommes là pour vous aider à gagner du temps et à vous concentrer sur les choses importantes.

Protéger la vie privée

La visio surveillance est un bon outil. Pour lutter contre les incivilités, la Visio surveillance n'est pas un outil adapté. Nos outils respectent votre vie privée, votre image ne sera pas prise si vous ne commtez pas d'incivilité.

Améliorer le cadre de vie

Votre de vie est important :  votre copropriété, votre ville sont des éléments importants. Nos solutions sont tournées vers que ces cadres de vie ne soient pas souillés.

Ils parlent de nous

15 + 7 =

Les dépôts sauvages sont un problème majeur de salubrité publique et de pollution environnementale. Ils consistent en l'abandon de déchets en dehors des centres de tri et des points de collecte officiels, souvent dans des espaces naturels ou sur les bords de route. Ils peuvent prendre diverses formes, allant des sacs en plastique jetés sur le bas-côté aux véhicules abandonnés dans les bois.

Les dépôts sauvages sont nuisibles pour l'environnement et la santé humaine. Ils peuvent polluer les sols et les eaux, causer des dommages aux écosystèmes et aux espèces animales, et être source de mauvaises odeurs et de nuisances visuelles. De plus, ils peuvent être dangereux pour les personnes qui y sont exposées, par exemple en cas de contact avec des substances toxiques ou en raison de la présence d'objets tranchants ou pointus.

Il est donc important de lutter contre les dépôts sauvages afin de préserver l'environnement et la santé de tous. Voici quelques moyens de le faire :

  1. Mettre en place des campagnes de sensibilisation

Une des premières étapes pour lutter contre les dépôts sauvages est de sensibiliser la population aux impacts négatifs de cette pratique. Il est important de faire comprendre aux gens que les déchets ont une destination finale et qu'il existe des moyens légaux et responsables de s'en débarrasser.

Pour cela, il peut être utile de mettre en place des campagnes de communication à travers divers médias (radio, télévision, affiches, réseaux sociaux, etc.), de participer à des événements de sensibilisation dans les écoles ou les entreprises, ou encore de diffuser des guides et des conseils pratiques sur les bonnes pratiques de tri et de gestion des déchets.

  1. Renforcer les moyens de collecte et de tri des déchets

Pour inciter les gens à ne pas déposer leurs déchets en dehors des points de collecte officiels, il est important de leur offrir des moyens de tri et de gestion de qualité. Cela passe par la mise à disposition de poubelles et de conteneurs de tri sélectif de proximité, le déploiement de points de collecte supplémentaires dans les zones à forte densité de population, ou encore la mise en place de systèmes de ramassage adaptés aux besoins des habitants (par exemple, collecte séparé)

  1. Favoriser la réduction et la réutilisation des déchets

Une autre manière de lutter contre les dépôts sauvages est de réduire la quantité de déchets produits par la population. Pour cela, il est possible de mettre en place des actions de sensibilisation aux achats responsables, de favoriser la consommation de produits locaux et de saison, ou encore de promouvoir le réemploi et la réutilisation des objets usagés.

Il existe également des solutions pour inciter les entreprises à mettre en place des systèmes de gestion de déchets plus efficaces, comme le recyclage ou le compostage, qui permettent de valoriser les déchets et de réduire leur impact sur l'environnement.

  1. Renforcer les sanctions et les contrôles

Malheureusement, il est souvent difficile de faire respecter les règles de gestion des déchets et de prévenir les dépôts sauvages. Pour lutter contre ce phénomène, il peut être utile de renforcer les sanctions et les contrôles en cas de non-respect des règles.

Il peut s'agir de campagnes de contrôle et de verbalisation des infractions, de dispositifs de surveillance et de repérage des dépôts sauvages, ou encore de mécanismes de responsabilisation des entreprises et des particuliers (par exemple, en leur imposant une participation financière aux coûts de gestion des déchets).

  1. Mettre en place des dispositifs de gestion et de nettoyage

Enfin, il est important de mettre en place des dispositifs pour gérer et nettoyer les dépôts sauvages qui ont déjà été abandonnés. Cela peut se faire grâce à l'intervention de professionnels spécialisés, qui sont chargés de collecter et de traiter les déchets de manière responsable.

Il peut également être utile de mettre en place des dispositifs de participation citoyenne, comme des actions de nettoyage organisées par les associations ou les collectivités locales, qui permettent de sensibiliser la population aux problèmes de salubrité publique et de responsabiliser chacun à l'entretien de son environnement.

En conclusion, la lutte contre les dépôts sauvages est un enjeu important pour la préservation de l'environnement et de la santé publique. Elle nécessite une action collective et des moyens diversifiés, allant de la sensibilisation à la réduction des déchets en passant par la mise en place de systèmes de collecte et de gestion efficaces et la renforcement des sanctions et des contrôles. 

la lutte contre les dépôts sauvages est un enjeu important pour la préservation de l'environnement et de la santé publique. Elle nécessite une action collective et des moyens diversifiés, allant de la sensibilisation à la réduction des déchets en passant par la mise en place de systèmes de collecte et de gestion efficaces et la renforcement des sanctions et des contrôles. Chacun peut contribuer à lutter contre les dépôts sauvages en adoptant de bonnes pratiques de tri et de gestion des déchets, en informant les autorités en cas de dépôt sauvage repéré, et en participant à des actions de nettoyage organisées par les collectivités locales ou les associations. En agissant de manière responsable, nous pouvons préserver l'environnement et la santé de tous, et contribuer à un monde plus propre et plus durable.

Les anciennes solutions aux luttes contre les dépôts sauvages

Les caméras autonomes isolées ou non

Les caméras de vidéosurveillance, ou caméras de vidéoprotection, sont des outils de plus en plus utilisés dans la lutte contre les dépôts sauvages. Il s'agit de dispositifs autonomes qui sont soumis au code de Sécurité Intérieure et qui nécessitent une autorisation préfectorale pour être installés. Elles rentrent dans le champ des caméras de vidéosurveillance et peuvent être équipées de capteurs infrarouges, qui peuvent altérer la lisibilité des plaques minéralogiques la nuit. La plupart de ces caméras sont au minimum Full HD, mais certaines peuvent être 2k ou 4k.

Malgré leur utilité potentielle dans la lutte contre les dépôts sauvages, il y a plusieurs limites à l'utilisation de ces caméras. Tout d'abord, la Police Municipale ou un maire n'a pas le droit d'utiliser les enregistrements vidéo réalisés par ces caméras sauf en cas de convention spécifique. Pour entamer une procédure judiciaire, la mairie doit donc saisir la justice en déposant une plainte auprès du procureur de la République. Les gendarmes sont chargés de récupérer les bandes et le procureur peut alors agir. Cependant, nous avons observé qu'en moyenne, le délai de réactivité en France est de trois mois. Cela peut rendre ces caméras inappropriées et surdimensionnées pour la lutte contre les dépôts sauvages, surtout si l'on considère le côté règlementaire qui peut compliquer leur fonctionnement.

Il est donc important de se demander si l'utilisation de ces caméras est vraiment la solution la plus adéquate pour lutter contre les dépôts sauvages. 

Il est donc important de veiller à respecter les règles de protection de la vie privée lors de l'utilisation de ces caméras. Cela peut inclure la mise en place de panneaux d'information indiquant la présence de caméras de vidéosurveillance, la diffusion de consignes claires sur leur utilisation, et la création d'un dispositif de gestion des données enregistrées par ces caméras.

En outre, il est important de noter que l'utilisation de caméras de vidéosurveillance ne doit pas être considérée comme la seule solution pour lutter contre les dépôts sauvages. En effet, il est essentiel de mettre en place un ensemble de mesures pour prévenir et réglementer ce phénomène.

En somme, l'utilisation de caméras de vidéosurveillance peut être une solution utile dans la lutte contre les dépôts sauvages, mais il est important de veiller à respecter les règles de protection de la vie privée et de ne pas en faire la seule solution à mettre en œuvre. Une action collective et diversifiée est nécessaire pour préserver l'environnement et la santé de tous, et pour contribuer à un monde plus propre et durable.

Karroad peut vous accompagner de l'analyse juridique aux ateliers connexes dans la lutte contre les dépôts sauvages.

 

 

video protection lutte depot suavages

Ces dépôts sauvages peuvent être faits à l'aide d'un véhicule, les caméras (ainsi que les pièges photographiques) sont généralement équipés de vision nocturne infrarouge (il faut vérifier le nombre le led ir) dont la portée ne dépasse que très rarement 20m.

Le soucis est alors que l'infra rouge peut entraîner un effet de flash sur la plaque d'immatriculation, qui en empêche la lisibilité. Il vaudra mieux choisir des systèmes de caméras de surveillance ou de piège chasseurs disposant de capteurs améliorant la qualité et la colorisation des vues nocturnes par IA. Les dépôts sauvages de déchets deviennent plus faciles à détecter.

piege photographique police municipale

Les pièges photographiques ( caméras de chasse- piège photos )

 

Les pièges photographiques sont des outils souvent utilisés par les amateurs de photographie animalière pour capturer des animaux sauvages. Ils sont conçus pour prendre des photos lorsque des mouvements sont détectés devant l'appareil. Les images sont stockées sur l'appareil ou envoyées par e-mail via une connexion 4G, ce qui permet une surveillance à distance de ces images grâce à des forfaits (généralement de l'ordre de 200 images par mois). Ces pièges photographiques sont souvent équipés de cartes SD et ont une définition 1080p HD. Ils sont alimentés par des piles AA sensibles au froid et leur vitesse de déclenchement est variable, basée généralement sur la vitesse de déplacement des animaux. Ils sont également souvent équipés de LED noires (ou LED infrarouges) pour permettre de voir la nuit, mais il convient de noter que l'infrarouge peut se réfléchir sur les plaques d'immatriculation.

Le principal problème avec ces pièges photographiques est qu'il est nécessaire de visionner de nombreuses photos pour espérer voir un délit de dépôt d'encombrants. Une fois la photo identifiée, il faut créer un dossier

pour transmission au parquet et ce n'est pas l'opérateur qui peut intervenir directement. Pour agir, la Police Municipale doit obtenir une flagrance pour tout abandon de déchets. Cela peut prendre du temps à l'opérateur (en moyenne 2 jours par mois) et ne permet pas toujours de faire des amendes.

Il est recommandé à la commune de demander l'autorisation écrite de l'Officier de Police Judiciaire avant d'utiliser ce type d'appareil et de prévenir le Procureur de la République de l'utilisation de ces procédés. Il est également important de prendre en compte les pièges à éviter pour que les amendes soient valides et efficaces dans la lutte contre les dépôts sauvages.

Il faut ainsi voir les pièges à éviter pour que vos amendes soient bien faites.

Il est également important de noter que l'utilisation de pièges photographiques peut susciter des problèmes de respect de la vie privée. Il est donc essentiel de veiller à respecter les règles de protection de la vie privée lors de l'utilisation de ces outils et de s'assurer que leur utilisation est justifiée et nécessaire. En somme, il est important de mettre en place une stratégie globale pour lutter contre les dépôts sauvages, en utilisant différentes mesures et en veillant à respecter les droits de chacun.

Karroad commercialise et accompagne ses clients tout au long du parcours contre les dépôts sauvages.

La collecte des déchets est aussi un enjeu sur la quantité de dépôts sauvages. Toutefois, c'est rarement la ville (et encore moins le syndic) qui gère la collecte des déchets.

Les panneaux d'affichage ou d'interdiction de dépôts sauvages

Basé sur le principe du rappel à la loi, les panneaux d'affichage d'interdiction de dépôts sauvages sont couramment utilisés.

Les panneaux d'affichage peuvent être un moyen efficace de lutter contre les dépôts sauvages en informant les personnes sur les règles de gestion des déchets et les conséquences de leur non-respect.

Les panneaux d'affichage peuvent être installés dans les lieux où les dépôts sauvages sont fréquents, comme le long des routes, dans les parcs et jardins publics, ou près des déchèteries. Ils peuvent être utilisés pour rappeler les règles de tri et de gestion des déchets, pour indiquer les points de collecte et de déchèterie les plus proches, ou pour présenter les dispositifs de réduction et de réutilisation des déchets mis en place par la commune ou la région.

Les panneaux d'affichage peuvent également être utilisés pour sensibiliser les personnes aux enjeux environnementaux et sanitaires liés aux dépôts sauvages, et pour les inciter à adopter des comportements responsables et écoresponsables. Pour être efficaces, les panneaux d'affichage doivent être bien visibles, lisibles et compréhensibles, et doivent être placés de manière stratégique pour toucher le plus grand nombre de personnes possible.

En plus de l'utilisation de panneaux d'affichage, il est recommandé de mettre en place une stratégie globale de lutte contre les dépôts sauvages, en utilisant différentes mesures et en veillant à respecter les droits de chacun. Cela peut inclure la mise en place de campagnes de sensibilisation, de dispositifs de collecte et de tri adaptés, de programmes de réduction et de réutilisation des déchets, de contrôles et de sanctions en cas de non-respect des règles, et de dispositifs de nettoyage et de gestion des dépôts sauvages. Toutes ces actions peuvent contribuer à préserver l'environnement et la santé de tous.


Vous pouvez lire notre analyse sur les panneaux d'affichage d'interdiction de dépôts sauvages ici.

affiche depot sauvages

Demandez une brochure

9 + 14 =

4.8/5 - (253 votes)