Les dépôts sauvages sont une plaie de nos vies quotidiennes. Ils coutent de plus en plus cher à nos collectivités sans pour autant que l’on puisse les arrêter de manière définitive. Ils coutent de plus en plus cher pour un résultat toujours identique. Ils nécessitent des ressources importantes, aussi bien pour les localiser, les enlever et pénaliser les pollueurs indélicats.

Karroad propose une solution innovante et brevetée pour vous aider à arrêter une fois pour toute les dépôts sauvages. 

 

Solution brevetée de lutte contre les incivilités type dépôts sauvages autonome sans intervention humaine.

Karroad a développé un outil de lutte contre les dépôts sauvages d’encombrants ou de déchets.

Le dispositif Karroad vient seul.

Autonome et protecteur de la vie privée, ce système vous permet d’être alerté du dépôt d’encombrants ou de dépôts sauvages en temps réel.

Ce système est breveté.

Notre solution est la seule solution de détection automatique contre les dépôts sauvages autonome.

 

appareil lutte depôt sauvages

Quels sont les solutions existantes actuellement?

Il en existe principalement trois, nous allons vous les présenter par la suite.

La solution Karroad

Mobile, autonome, notre solution s’installe et se déplace facilement.

Elle fonctionne grâce à un soupçon d’intelligence artificielle, beaucoup de logiciels et une bonne dose de design.

Elle vous permet  que vos équipes soient au courant rapidement des dépôts sauvages.

Elles sont économiques en temps, en argent et protège l’image de votre ville.

Elle vous fait faire des économies de deux façons différentes : 

  1. plus de temps pour vos équipes
  2. moins de déchets sauvages

 

Pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec nous ou à nous contacter au +33 (0)4.22.46.15.28

 

 

 

piege photographique police municipale

Les pièges photographiques – caméras chasseurs

piege photographique police municipale

L’outil utilisé est un piège photographique, il est utilisé par les amateurs de photo animalière. Les mouvements qui passent devant l’appareil photo sont capturés puis stockés sur l’appareil photo ou envoyé par mail via une connexion 4G.

Le problème est que l’opérateur est obligé de visionner beaucoup de photos pour espérer voir le délit de dépôt d’encombrants. Une fois la photo identifiée, l’opérateur doit faire un dossier pour transmission au parquet. Il ne peut pas intervenir lui-même. Pour intervenir, la Police Municipale doit obtenir une  flagrance.

Lors de l’utilisation de ce type d’appareil, il est recommandé à la commune de demander l’autorisation écrite à l’Officier de Police Judiciaire qui validera l’usage. De plus, il est conseillé de prévenir le Procureur de la République de l’usage de tels procédés.

Ce genre d’appareils prend du temps à l’opérateur (en moyenne 2 jours par mois). Il ne permet pas toujours de faire des amendes.

Il faut ainsi voir les pièges à éviter pour que vos amendes soient bien faites.

.

 

 

Les caméras de vidéo surveillance

Les caméras de vidéo surveillance, ou de vidéo protection sont parfois utilisées contre la lutte contre les dépôts sauvages.

Toutefois, la Police Municipale ou un maire n’a pas le droit d’utiliser les enregistrements vidéo réalisés. Pour entamer une procédure, la mairie doit saisir la justice via le dépôts d’une plainte auprès du procureur de la République. Les gendarmes viennent récupérer les bandes. Le procureur peut ainsi agir. Nous avons remarqué que le délai moyen en France est de trois mois de réactivité.

 

video protection lutte depot suavages

Trois solutions existent au niveau matériel.

Contactez nous pour en discuter.