5 solutions de lutte contre les dépôts sauvages sélectionnées par Karroad

Les dépôts sauvages et la Police Municipale, une histoire longue  

La Police Municipale de votre ville rencontre de nombreuses incivilités. La plus fréquemment vue est le dépôt de déchets sur la voie publique.

Lutter contre les dépôts sauvages n'a pas de mode d'emploi précis, il s'agira de s'adapter à l'environnement (urbain ou non, quafilier les types de déchets sauvages:  déchets verts, déchets ménagers ou non. Ce n'est pas simple de se retrouver dans ce genre de situations. 

Vous avez envie de tenter un rappel à la loi pour réaffirmer qu'il n'est juste pas possible de déposer ses ordures partout ? En effet, les personnes ne respectent pas toujours la collecte des déchets, que cela soit en ville, qu'en copropriétés. Les ordures ménagères peuvent se retrouver aussi partout, disséminées à même le sol dans le local à poubelle, ou en pleine ville, sur l'espace public. Le code de l'environnement, le code général des collectivités territoriales et le code Pénal sanctionne le dépôts sauvages de déchets sur les endroits non adéquats.
De surcroit dans un but de transition écologique, dans le but de faciliter l'économie circulaire, des lois et de nombreux projets de loi luttent et facilitent 

Mini mode mode d'emploi des différentes sortes de solutions de lutte contre les déchets sauvages :  

 

1. Affichage et le rappel à la loi

 

Les panneaux d'affichages sont pléthoriques. Il s'agira de rappeler qu'il est interdit de déposer les dépôts sauvages là. 

Quelques exemples :

Soyons clair, plus personne ne les lit, et encore moins de personne n'y prête attention. Des fois, on trouvera même des rappels à la loi. Il faut savoir que les pollueurs ne prêtent guère attention à ce genre de panneau, quant au rappel de loi, il est rare que les pollueurs y prêtent attention.

panneau interdiction dépot sauvages

Panneau de défense de déposer les ordures sur Amazon en exemple.
Le pnneau est industrialisé, il coute en moyenne une dizaine d'euros.

Panneau sur Cdiscount interdiction de déposer les ordures

Il cout en moyenne six-sept euros.

affiche interdiction de déposer les ordures

A Karroad, nous trouvons toujours un peu  dommage qu'il ne soit jamais fait dans ces dépôts sauvages d'un simple rappel des déchetteries et de leurs ouvertures. Cela serait à tenter.

 

2. Les caméras de vidéo surveillance

Les caméras de vidéo surveillance, ou de vidéo protection sont parfois utilisées contre la lutte contre les dépôts sauvages. Ce sont des caméras autonomes isolées soumises au code de Sécurité Intérieure. Elles sont soumis à autorisation péfectorale, et rentrent dans le champ des caméras de vidéo surveillance. Elles peuvent être équipées de capteur infrarouge, ce qui risque de nuire à la lisibilité des plaques minéralogiques la nuit. Elles  sont en qualité de 2k ou 4k. et sont, pour les caméras nomades, connectées en 4G. Il faut donc prévoir un forfait 4G lié. On portera une attention spécifique à la taille du forfait et donc, à la quantité de vidéo retrouvable.

camere lutte depots sauvages

A Karroad, on pense que les caméras de vidéo surveillance sont parfaites pour protéger des bâtiments, mais clairement inadaptés pour lutter contre les dépôts sauvages si on reste dans un cadre légal.

 

3. Les caméras chasseurs dites pièges photographiques

Caméra chasseur, piège photographique, caméra pièg, il porte différents noms mais le principe reste le même : les mouvements qui passent devant l’appareil photo déclenchent la photo, le système est conçu pour prendre des photos. Les images sont stockése sur l’appareil photo ou envoyé par mail via une connexion 4G. Il est possible d'effectuer une surveillance à distance de ces images par des systèmes de forfait (de l'ordre de 200 images par mois). C'est l'outil actuellement utilisé pour des sites isolés, car on peut y mettre des cartes SIM.  Elles sont équipées fréquemment de carte sd et leurs définitions en  1080p hd. Le système est alimenté par des piles AA sensibles au froid. Le système est fréquemment utilisé avec des leds noires (ou leds infra rouges) pour voir la nuit. Problème, l'infra rouge se réflète vite sur les plaques d'immatriculation. 

piege photographique police municipale

A Karroad, le système présente clairement des avantages : peu couteux (d'une trentaine d'euros), pratique. On en propose dans certains cas. Il faut garder en tête deux choses : la quantité de photos astronomiques produits et le temps de gestion de ces photos. Sur le sujet, Karroad serait ravi d'en discuter avec vous.

 

4. Les applications de lutte contre les dépôts sauvages

De nombreuses applications vous permettent de faire appel à la remontée de vos concitoyens pour faire une remontée des dépôts sauvages : L’application Clean2gether,GreenR ou  Waster en sont des exemples.

Le services de la Mairie sont au courant des dépôts sauvages et peuvent intervenir. Toutefois, cela répond au problème de la détection des dépôts sauvages mais ne répond pas à la source. 

De plus, plus on monte le niveau de service de nettoyage, plus les citoyens ont l'impression que c'est un droit, et donc en profite. Un indicateur : le coup des dépôts sauvages devrait baisser, il ne cesse pourtant de monter dans de nombreuses villes.

A Karroad, on pense que le système est cohérent à partir du moment où il existe un volet répressif. Un volet purement informationnel risque juste de monter le niveau de services et donc d'être contre productif : il faut surtout limiter le nombre de dépôts sauvages et non uniquement limiter le temps de traitement des dépôts sauvages.

 

Des questions ? Plus d'informations ?

Notre mail : [email protected] - 04 22 46 15 88

8 + 9 =

4.8/5 - (579 votes)